Fabriquer son capteur de température humidité connecté

Aujourd’hui nous allons nous fabriquer notre propre capteur de température humidité connecté pour moins de 10€.  Ce module aura pour objectif de communiquer en WiFi et MQTT à notre box domotique.

Pour ce faire il vas falloir faire un peut de soudure, mais pas de d’inquiétude rien de très compliqué.

Préparation du capteur de température humidité connecté

Pour ce projet, nous allons partir d’un Wemos D1 mini qui est une carte de développement à base d’ESP8266. C’est exactement le même Soc présent dans les produits Sonoff par exemple.

Ses gros avantages, il est très peu chère de l’ordre de 4€, fonctionne en USB et sur batterie, communique en Wifi et il reprogrammable à volonté.

Nous allons aussi utiliser un DHT11 ou DHT22 qui sont deux capteur de température humidité, on peut les trouver dans les 3€.

Et c’est tout pour le matériel. Personnellement afin d’utiliser plus facilement les capteurs, j’ai souder les broches sur le Wemos.

Assemblage

La encore rien de très compliqué, une fois les broches soudées on connecte le DHT11 au Wemos. Le “+” au “5V“, le “” au “Gnd” et le Signal “S” à la broche “D4“.

Afin de bien comprendre, voici une photo de l’ensemble et une représentation schématique.

Programmation

Afin de connecter notre Wemos à notre box Domotique, nous allons nous appuyer sur le Firmware Tasmota. Il est simple et très rapide à prendre en main. Un wiki bien fourni est disponible afin de nous accompagner dans cette tache.

Afin de réaliser cette tache, j’utilise Platformio qui est intuitif et réalise une grande partie des opération comme la compilation et la recherche de librairies et dépendances

Je vais passer très rapidement sur cette partie car il y a matière à faire un article spécialement dédié à l’installation du firmware si on souhaite être complet.

Paramétrage

Le Wemos est installé avec le firmware Tasmota, le DHT11 est branché, passons à la configuration du module.

Pour cela on se rend sur la page web de configuration en utilisant l’adresse IP que l’on à manuellement assigné ou fourni par votre box internet.

Puis dans “Configure Module” on choisi le type “18 Generic” et on assigne à la broche “D4” la fonctionnalité “DHT11”.

Ensuite dans “Configure MQTT”, on renseigne les champs afin de permettre à notre module de dialoguer avec notre Jeedom en MQTT.

Pour le Wemos en tant que tel, c’est terminée. Bien sur on peut aller plus loin dans la configuration mais pour une utilisation basique c’est amplement suffisant.

Comme on peut le voir sur la page principale, on récupère maintenant les valeurs fournies par le DHT11.

wemos4

Utilisation

Afin de permettre à Jeedom de récupérer les informations, nous allons installer le plugin “MQTT” disponible gratuitement sur le market.

JMQTT

On installe les dépendances, puis on configure le serveur MQTT. Vous pouvez conserver les configurations par défaut à l’exception du login et mot de passe bien sûr.

MQTT Config

Ensuite on clique sur le bouton “Mode inclusion” afin d’ajouter automatiquement tous les modules détectés à la liste.

Jmqtt inclusion

Ici notre module “TempératureHumidité” apparait, il ne reste plus qu’a afficher les informations que l’on souhaite voir.

Wemos3

Et nous voici avec une nouvelle tuile sur notre dashboard qui nous permet de suivre la température et l’humidité d’une pièce via le Wifi.

wemos2

Conclusion

Vous voila en possession de votre premier module réalisé de vos mains et pour moins de 10€. Pas de protocole propriétaire, pas de matériel couteux, que demander de plus.

Un beau petit projet à réaliser un samedi pluvieux avec ses enfants. A bientôt pour un nouveau tutoriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *