Présentation du Sonoff dual R2

Présentation du Sonoff dual R2 :

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un produit sur lequel je me base pour piloter en autre chose mes volets électrique.

Il s’agit du Sonoff dual R2 du fabricant chinois Itead, il permets de piloter 2 relais distinct en wifi avec une capacité max totale de 3500W (16A).

Le très gros avantage comme tous les produits Itead c’est sont environnement ouvert. On pourra ainsi facilement remplacer le firmware d’origine par un firmware alternatif comme ESP Easy, Tasmota ou Espurna, vous pourrez ainsi piloter vos appareils depuis un serveur domotique DIY (Jeedom, Domoticz, Home Assistant…) à l’aide de requêtes HTTP ou des messages MQTT.

Un exemple d’installation proposé par Itead :

Sonoff Dual R2

Depuis peu Itead à sorti une seconde version de son module qui corrige plusieurs points négatifs :

  • L’ESP 8266 est remplacé par un ESP8285.
  • Le second contrôleur à été retiré et les deux relais sont maintenant contrôlé directement par l’ESP 8285. Et c’est le très gros point positif car cela simplifie pas mal les choses.
  • Le bouton est directement connecté à l’ESP8285
  • Le fusible à était supprimé car il posé des problèmes au démarrage de certains moteurs trop gourmands.

En effet fini les problèmes de communication par le port série et le mode programmation se fait en reliant le « boutton0 » avec « GND ». On peut maintenant ajouter un module de température ou autre sur les headers.

Déballage du Sonoff dual R2 :

SonoffCM Sonoff BoitierSonoff Presentation Sonoff Manuel Sonoff Boite3 Sonoff Boite2 Sonoff Boite

Intégration dans Jeedom :

Nous allons voir maintenant un cas pratique, à savoir le pilotage des volets électriques via Jeedom après installation et configuration d’un firmware alternatif.

Sur Jeedom, nous allons installer le plugin « MQTT » via le marquet. Comme d’habitude, on active le plugin et on installe les dépendances.

On passe maintenant à la configuration, ici on renseigne principalement le login et le mot de passe qui correspond à ce que l’on à renseigné dans nos modules, les autres champs sont avec leurs valeurs par défaut.

MQTT

Une fois enregistré, on attend quelques minutes puis comme par magie, les modules apparaissent dans la liste des modules disponibles. Il ne reste plus qu’a les activer et à ajouter les commandes de déclenchement pour pouvoir en profiter.

Volets

Ici afin d’intégrer le widget volet, j’ai créée un virtuel qui reprend les informations du module MQTT. Mais on verra cela ensemble la prochaine fois.

Conclusion :

Pour moins de 8€ on bénéficie d’un module Wifi certifié CE et FC que l’on peut facilement reprogrammer. Comme vous le voyais je l’utilise pour piloter mes volets mais je compte bien piloter aussi ma porte de garage.

Après plusieurs mois de fonctionnement j’en suis très satisfait, le boîtier est de bonne finition et de taille réduite. Les relais sont relativement silencieux et cette nouvelle révision efface les derniers défauts.

On se retrouve bientôt pour un nouveau test, en attendant un super tutoriel pour apprendre à flasher un Sonoff Dual R2 avec EspEasy.

2 pensées sur “Présentation du Sonoff dual R2

  • 20/02/2018 à 17:32
    Permalink

    Hello
    Super produit en effet. Flashé avec Espurna, ce produit est top. J’ai eu qq difficultés à faire fonctionner en MQTT et j’ai fini par utiliser jMQTT car cela me permet de contrôler plus facilement la création automatique des modules qui se déclenchent par d’ anciens topics que je ne parviens pas à éliminer.
    Quel widget as-tu employé car ceux que j’ai testés ne sont pas adaptés au principe double relais ON/OFF?
    Merci

  • 20/02/2018 à 19:12
    Permalink

    Bonjour,
    Pour l’affichage des modules, j’utilise le plugin “virtuel” qui me permet de créer les boutons action comme je le souhaite.
    Et pour récupérer les données c’est très simple je fait un copié-collé de la commande MQTT présente dans le plugin d’origine. Et pour rendre le tout un peu plus sexy j’applique dessus un widget.
    Je prendrait le temps de faire un article détaillé sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *