Transformer votre Raspberry Pi en caméra connectée

Nous allons ensemble aujourd’hui transformer notre bon vieux Raspberry Pi en caméra connectée. Que ce soit par envie ou besoin il faut avouer qu’une caméra connectée que l’on peut piloter à distance c’est toujours pratique.

Si vous ne voulez pas mettre une somme folle dans une caméra ou simplement faire un peu de DIY durant le week-end, ce projet vas vous plaire.

Vidéosurveillance et caméra connectée à la mode Raspberry Pi

Pour le matériel rien de vraiment extraordinaire, on peut s’en sortir pour à peu prés 60 €.

Matériel

  • Une carte SD
  • Une alimentation 5V
  • Un module de caméra ou webcam
  • Un Rapsberry Pi 3
  • Et un boîtier

Préparation

MotionEyeOS a tout ce qu’il faut pour mettre en place un système de caméra de sécurité, ou simplement un système de surveillance à distance. Il est capable de faire de la détection de mouvement, d’alerte mail et push, d’enregistrement, compatible Jeedom et bien d’autres fonctionnalités encore. Et cerise sur le gâteau il ne dialogue pas avec un serveur chinois pour faire je ne sait quoi.

Nous allons commencer par récupérer une distribution spécialement dédié à cette activité, il s’agit de MotionEyeOS, que l’on peut retrouver directement sur GitHub.

Une fois ceci fait nous utilisons Etcher afin d’écrire la distribution sur la carte SD, la manipulation est très rapide à faire en seulement trois étapes. On sélectionne l’image que l’on a téléchargé, puis la carte SD et enfin sur “Flash !”.

Caméra Etcher

Une fois ceci fait, on installe le module caméras ou notre webcam USB, puis on branche l’alimentation.

RPi caméra connectée

Configuration

Au bout de quelques minutes après avoir déterminé quelle adresse IP le Raspberry Pi avait récupérée, on utilise notre navigateur pour accéder à la console web.

Pour se connecter, on utilise “admin” et aucun de mot de passe, à changer par la suite bien sur.

Camera motion

Cliquez sur le bouton du menu dans le coin supérieur gauche pour afficher les options.

Camera motion 1

Pour ajouter une caméra supplémentaire, on branche ici une webcam USB et on clique sur la liste déroulante à côté du bouton de menu. De là, on peut sélectionner les caméras qui ont déjà été configurées, ou ajouter une nouvelle caméra.

Camera motion 1

Et voici ce que cela peut donner.

caméra connectée motion 3

Bien sur, n’hésitez pas à faire un tour du côté des menus, il y a plein de configuration disponible. Je le disait plus haut détection de mouvement enregistrement automatique et bien d’autre encore.

Conclusion

Et nous voici avec une véritable station de vidéosurveillance connectée à base de Raspberry Pi et en quelques minutes. Dans notre exemple on à un module caméra à gauche et une webcam USB à droite. Dans les deux cas, le rendu est plus que correct et la fluidité au rendez-vous.

Dans un prochain article je vous montrerez comment récupérer le flux vidéo pour l’intégrer directement à notre bon Jeedom.

A bientôt pour un nouvel article.

 

4 pensées sur “Transformer votre Raspberry Pi en caméra connectée

  • 28/07/2018 à 12:45
    Permalink

    Intéressant !
    Utiliser un raspberry pour ça n’est t’il pas disproportionné? Combien coûte-t-elle au final?
    J’aimerai en réaliser une défiant les limites au niveau tailles et prix, et je serai ravis d’avoir tes conseils pour m’aider à la réaliser!
    Ton site et celui d’asgard diy sont vraiment cool, cordialement weldybox.

  • 29/07/2018 à 08:35
    Permalink

    Bonjour, merci de ton retour.
    Et bien au final cela ne revient pas très chère. Par exemple, je suis en train de faire une caméra de sécurité extérieure avec infra rouge, le module camera USB IR ma coûté 50 €, le Raspberry Pi 15 € et au total, je m’en sors pour 80 €.
    Mais on peux faire moins chère suivant les besoin avec un module RaspiCam.
    Et au moins le matériel, je le connais et je peux le configurer en profondeur comme je l’entends. Et il n’y a pas d’histoire de logiciel pourris par des failles et qui transmettent mes données je ne sais où.

  • 29/07/2018 à 17:42
    Permalink

    Je vois… Je pensai en réaliser une avec un ESP8266, c’est pas trop chère et pas grand non plus!

  • 29/07/2018 à 21:43
    Permalink

    s’il en est capable tant mieux, je suis curieux de voir cela. De mon coté c’est la détection de mouvement par analyse d’images qui m’intéresse le plus sur MotionEyeOs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *