Interi l’interrupteur Wifi qui apporte un plus

Avec une rentrée chargée en nouveauté, Konyks continu avec Interi, un interrupteur Wifi connecté.

Si vous me suivez, dans un précédent article on parlé des atouts de la domotique dans une maison. Et notamment les apports en terme de confort de vie de sécurité et d’économie d’énergie entre autres.

Avec Interi, on se retrouve dans ces trois catégories. En effet non-content de pouvoir piloter l’allumage des ampoules à distances, on peut aussi s’attendre à bien plus. De la simulation de présence pendant les vacances aux économies d’énergie, l’interrupteur connecté est un réel plus valu dans une maison.

Découvrons ensemble les capacités de ce petit nouveau dans le domaine de la domotique du quotidien.

Interi interrupteur Wifi connecté

Konyks Interi

Première chose qui frappe, c’est le design d’interi. Carré, blanc et minimaliste, il remplacera vos anciens interrupteurs sans jurer dans votre décoration.

Vous l’avez sûrement déjà remarqué, fini les boutons mécaniques et bonjour le tactile. L’une des raisons à cela serait l’amélioration de la durée de vie, en effet moins il y a de partie mobile et plus cela tendance à durer dans le temps.

Gros avantage par rapport à la concurrence, c’est la possibilité de régler l’intensité de la lumière en plus du simple on/off, très pratique pour une ambiance romantique ^^.

Autre point important, c’est qu’il est pilotable par Wifi, il est donc très facile de le placer dans une installation existante sans forcement investir dans des solutions domotiques de centralisation.

Livré avec l’application smartphone Android et iOS, vous pourrez ainsi piloter vos équipements depuis n’importe où et n’importe quand. Mais aussi créer des scénarios pour par exemple éteindre toutes les lumière à 23h00. Ou bien allumer la lumière du couloir quand la porte d’entrée est ouverte.

Et bien sur nos assistants vocaux ne sont pas en reste, “Allume moi la lumière du salon”, la classe.

Disponible en septembre 2018, ce sera un produit à regarder de prêt. On se retrouve bientôt pour un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *